Les petites histoires de la Divide, jour 1

5h39 sur la digue de Bray-Dunes, les couleurs du ciel sont belles, la lumière typique tout est calme, juste quelques oiseaux sur le sable, et d’autres drôles d’oiseaux avec leurs machines qui viennent prendre place au depart.
Quelques supporters courageux sont là aussi.
Tout le monde a des petits yeux mais l’excitation du départ imminent est un vrai moteur.

6h24. Six heures vingt quatre. Je l’écris en toutes lettres comme sur un chèque pour confirmer que ce n’est pas une erreur de frappe. C’est bien l’heure officielle du lever du soleil en ce samedi 6 août 2016. Un départ au chant du coq donc. Un cocoricooooo pompé sur les internets qui fait des siennes, fichu mp3 sur un réseau Edge. 6 mois de préparation pour 30 secondes de départ. J’ai rien vu passer, ils sont déjà partis !
Le soleil s’est levé pile derrière la dune du départ. Les cormorans partaient à la pêche à ce même moment.

Screen Shot 2016-08-07 at 7.31.42 PM

Mais en fait non, ce n’est pas fini ! Ce n’est que le commencement de cette folle aventure ! On a tracé au Kemmelberg avec la voiture “officielle”, on a sorti le coq de sa cage. Il était fou furieux à courir dans la montée pavée à 23%.
On a déjà raté les premiers en tête, rapides comme des avions de chasse. Mais Patrick était présent avec son objectif pour les capter. (voilà ses photos)
Les suivants arrivent au compte-goutte et lâchent tous un soupir devant le mur pavé qu’il va falloir escalader.
Mais ils ont tous le sourire une fois arrivés en haut avec ce soleil magnifique et les 70 premiers km bien roulants et verdoyants.

Midi déjà. Pit-stop à Lille pour nous, pour prendre les affaires qu’on a évidemment oubliées avant le vrai grand départ vers le sud. On apprend que Pascal est allé faire réparer en express son rayon cassé chez les Cycles Get Lost à Lille, petit détour de 30km mais qui lui assurera une meilleure route et on voit une vidéo de Sophie qui est tombée nez à nez avec des moutons… Elle qui a eu peur de croiser des sangliers et des ours… Bref on trace la route direction Reims.

Pendant ce temps sur le parcours… Une bande de joyeux lurons sont là pour encourager les participants sur le secteur pavé de Mons-en-Pévèle. Et Mat immortalise le passage de TOUS les participants au niveau du Canal de Seclin. Le lendemain, les participants nous dirons qu’ils on été ravis de tous ces encouragements, alors n’hésitez pas à aller les voir sur le tracé où à leur laisser des petits mots en chemin.

Screen Shot 2016-08-07 at 7.31.54 PM

Maroilles. On y passe, on s’y arrête tellement c’est joli !
J’en profite pour faire sentir du Maroilles au photographe italien qui nous accompagne… Il achète du pain d’épices, certainement pour faire un reset de ses capteurs nasaux. Les premiers vont pas tarder à passer, on se pose en terrasse pour ne pas les rater.
FullSizeRender (2)J’en profite pour goûter une Riboche au bistrot. Pomme, cassonade, brioche, chantilly, caramel, un goûter au top ! Les participants vont perdre des kilos et moi je vais en prendre ! On croise le leader, Ben Steurbaut qui a des soucis de tracker suivi par Clément qui en veut à Sam pour les ronces ! Ça commence bien…

FullSizeRender (3)Direction le Moulin du Grand Fayt pour faire nos touristes et on croise Jacob qui a un smile aussi long que ses cheveux.
Il ne faut pas que l’on traine, nous sommes attendus à Reims par Clément qui nous héberge. Un grand MERCI à lui au passage.

 

“Même quand tu regardes dans le rétro c’est beau ! »

– Samuel, au volant de la FDmobile.
Et c’est vrai que les couleurs du paysage sont belles. À la radio Desireless nous entonne son tube international « Voyage, voyage ». Tellement cliché !!

Reims, enfin ! On passe dire bonjour au patron du Bistrot du Forum qui va nous accueillir pendant 2 jours. Le site de tracking de Capturs nous dit que le premier devrait arriver vers minuit. On se dit qu’on ne peut pas le rater. On mets des allumettes sous nos paupières pour garder les yeux ouverts. Mais c’est qu’ils vont pas nous laisser dormir !! 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The Captcha image Change Image | Phonetic spelling (mp3)

*