Les petites histoires de la Divide, jour 8

On se réveille vers 7h et on voit Joan sur la terrasse en train de replier son sac de couchage. Il est arrivé vers 2h du matin et a passé la nuit dans le relax. Il a eu très froid mais a profité du spectacle des étoiles filantes de la mi-août.
Il nous demande des nouvelles de participants dont Duncan avec qui il a partagé une nuit dans un hotel de passe. Ils étaient entourés de cafards et entendaient toutes sortes de bruits… plus miteux tu meurs.

Il nous demande de prendre des photos de lui et de les poster sur facebook pour rassurer sa maman.
Il nous raconte qu’il va plutôt bien mais qu’il a souvent froid la nuit, il n’a pas pris de tente. Il a fait son entraînement pour la French Divide lors de la CAT 700 (organisée par Monica, participante de la French Divide aussi) et en Espagne les nuits sont beaucoup plus chaudes. En tous cas le bougre a gagné la CAT 700.

FullSizeRender

Il nous avait laissé un petit mot au cas ou on se loupait.

FullSizeRender (1)

Et voilà sa tête au petit matin, pour rassurer sa maman, haha… pas si rassurant.

Il est 9h30, Thierry est dans son relax. « C’est dur la French Divide. » Il fait déjà chaud. Les températures montent et ça va taper dans les 32 degrés.

FullSizeRender6

On a mis en place une petite carte de France pour le moral des participants. Pour qu’ils se rendent compte de tout le chemin parcouru… et que le pire reste à venir.

Il est midi. On va passer à table, les saucisses grillent sur la plancha. Des gens guettent autour de la maison. Éric, Carine et Nicolas sur le chemin du retour de leurs vacances sont arrivés au checkpoint pour encourager Philippe. On les invite dans le jardin. Thierry sort son AirZound un gros pouet-pouet du tour de France pour les noubes comme moi. Bref le comité d’accueil est prêt ! On guette le bout de la rue on papote il arrive sans faire de bruit.

IMG_9444

Philippe tape la pose… sans commentaire.

Bert arrive et se fait lui aussi avaler par le relax.
IMG_9455

« The Pyrénées c’est far away quand même ! »

– Samuel qui papote avec Bert le néerlandais qui est bilingue.

Duncan arrive « le Poissard » comme je l’appelle… Que de mésaventures même déjà avant le départ. Il avait pris un Blablacar jusque Dunkerque et la conductrice avait son permis depuis moins d’un mois et s’est fait flasher 3 fois. Bref il a dû prendre le volant. Et là 10 kilomètres avant d’arriver au CP3 il s’est fait mordre par un chien.
On désinfecte rapidement. Sam saute dans la voiture avec lui pour retrouver le chien et son maître… On rigole pas avec une morsure de chien ! Puis direction l’hôpital pour soigner tout ça.

FullSizeRender_2

FullSizeRender_1

Le chien est vacciné mais il lui faudra tout de même prendre des antibiotiques pour éviter l’infection. Le plus dur maintenant c’est de trouver une pharmacie de garde en chemin durant ce long week-end du 15 août.

Alex et Monica arrivent vers 21h. Une heure après ils étaient partis se coucher. Dure journée pour tout le monde.

À demain avec des histoires encore plus hot !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The Captcha image Change Image | Phonetic spelling (mp3)

*